NewsletterPour toute nouvelle inscription à la newsletter,
recevez 10% de réduction

Les propriétés et les bienfaits de la plante arnica

Retour
Nom latin: Arnica

Identité de la plante d’arnica

Le terme « arnica » est issu du grec « alcimos » qui signifie « salutaire ». Ce nom lui a été donné par Pedanius Dioscoride, un médecin et botaniste grec du Ier siècle. Il existe plusieurs variétés d’arnica et parmi elles, les plus connues sont « l’arnica montana » et « l’arnica mexicana ».

Origine et description de l’arnica

La plante arnica est originaire des montages d’Europe, du sud de la Russie et de l’ouest de l’Amérique du nord. Plante vivace de la famille des Asteraceæ, l’arnica pousse principalement sur des sols acides et pauvres en éléments nutritifs des régions montagneuses. L’arnica montana se reconnaît par la couleur jaune orangé de ses capitules. Haute de 20 à 30 cm, son fruit dispose de soies brunes ou blanches.


Propriétés et bienfaits de l’arnica montana

Les bienfaits de l’arnica sont multiples. Connue depuis la nuit des temps, l’arnica montana est principalement réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Elle permet de calmer les bleus, les bosses, les hématomes mais également les piqûres d’insectes. Ses vertus primaires ont pour rôle d’atténuer les douleurs de traumatismes bénins et de faire disparaître progressivement les marques (hématomes, bleus) causées par divers chocs. Aussi très sollicitée par la médecine du sport, elle convient parfaitement aux athlètes en cas de claquage ou de fatigue musculaire. Enfin, cette plante médicinale se révèle également être un remède homéopathique contre les problèmes de sommeil dus à un effort physique, un bienfait peu connu mais approuvé par nombre de médecins ! Appréciée pour toutes ses qualités médicinales, l’arnica s’avère être une alliée précieuse pour l’industrie pharmaceutique.

   
 
Top