Err

NewsletterPour toute nouvelle inscription à la newsletter,
recevez 10% de réduction
Actualités
  Retour aux actualités

Les bonnes pratiques avant et pendant les sports d’hiver …

20 fév. 2019
<h1>Les bonnes pratiques avant et pendant les sports d’hiver …</h1>

Découvrez les conseils simples de KINÉSOINS pour des vacances aux sports d’hiver sereines.

Quelques conseils simples pour bien vivre les vacances aux sports d’hiver.


Il faut faire la différence entre les pratiquants réguliers et les vacanciers, skieurs occasionnels.
Les skieurs réguliers, les personnes qui sont à proximité des pistes pratiquent leur sport pendant toute la saison hivernale. Ils se préparent, sont équipés et sont surtout entrainés.

Le problème se complique pour les skieurs vacanciers. Quelle que que soit l’activité pratiquée, ski de piste, snow board, ski de fond, marche en raquette, course en chien de traineaux, ski-joëring, … ces sports ont en commun d’être physiquement exigeants. Ils se pratiquent aussi dans un environnement particulier qui combine la glisse et le froid.
De plus, ils se pratiquent sur une courte période de vacances dont on veut absolument profiter au maximum … Pour ne rien arranger l’hiver est souvent synonyme de baisse de forme et de fatigue physique.

L’effort physique est intensif pour des sportifs peu préparés. A la fois dans son intensité mais aussi dans leur répétition quotidienne pendant un séjour de vacances. Ce rythme est rarement celui pratiqué le reste de l’année …
Et si nous sommes tous ravis de « nous remettre au sport » le temps d’une semaine de vacances, autant s’y préparer et prendre quelques précautions.

La préparation physique pour des sports d’hiver confortables et sans accident.


Les sports d’hiver se préparent avant le séjour pour arriver avec une bonne condition physique.
Cela permet d’éviter les accidents spécifiques de ces sports, liés à leur intensité, et au fait d’évoluer sur la neige : problèmes sur les articulations, difficultés musculaires, sans parler de traumatismes plus lourds …

L’idéal est évidemment de pratiquer une activité sportive trois mois environ avant le ski.


Marcher, courir, se remettre en forme musculairement réduira beaucoup le risque de petite blessure. Un corps préparé est plus apte à garantir l’équilibre, de bons appuis au sol, une souplesse générale, et un tonus musculaire qui préviennent très bien les petits accidents.

A minima, une activité physique renforcée au quotidien

permettra d’éviter l’absence totale d’activité physique souvent constatée l’hiver. La fatigue, le froid, les journées courtes ne favorisent pas beaucoup l’activité à partir du mois d’octobre … montez les escaliers, marchez pour aller travailler, imposez-vous une petite activité physique le weekend … pour préparer votre semaine de ski ! un bon prétexte pour se donner du courage …

L’échauffement, clé d’une bonne pratique sportive, respectueuse de votre corps.

Arrivé en station, vous allez vouloir enchainer les descentes ou les kilomètres, et ce tous les jours de la semaine ! Il sera essentiel de vous échauffer avant chaque séance le matin, et après les interruptions de déjeuner ou de pause.




- Il s’agit de préparer le corps à l’intensité physique que vous allez lui demander : appuis, efforts musculaires, tensions ligamentaires, travail des articulations, …

- Certains muscles sont particulièrement sollicités : jambes, abdominaux, lombaires, dos, épaules et bras notamment.

- L’échauffement est aussi nécessaire pour élever la température du corps au froid qui vient augmenter les efforts à fournir.


- L’apport de produits chauffants KINÉSOINS Sport peuvent venir compléter la préparation. A découvrir ici :voir la gamme sport.

La récupération autre étape importante.


Elle permettra de préserver votre corps pour pouvoir prolonger l’effort sur plusieurs jours. Vos muscles seront mis à l’épreuve et il est nécessaire de favoriser leur capacité de récupération.
Outre l’aspect confort et plaisir, une bonne récupération permet aussi de limiter les « coups de pompe » et donc les accidents. C’est enfin la possibilité de faire durer des bienfaits de la semaine de sport pour les semaines qui suivent le retour des vacances …

Au programme, séance d’étirements, et massages sont recommandés.


Pour soulager les tensions musculaires ou articulaires, il existe des solutions parmi lesquelles le massage, et l’application de chaleur ou de froid selon les cas.
L’usage de produits de massage de récupération apportera un bienfait musculaire et un agrément appréciable. Il n’est pas rare d’avoir à traiter bosses et chocs pour rester opérationnel sur les pistes.
Vous pouvez consulter notre page qui évoque les bienfaits de la cryothérapie sur le site KINÉSOINS.
Disposer d’un bon produit sera un excellent prétexte pour obtenir le massage bienfaiteur …
KINÉSOINS Sport vous accompagne ! Jetez un œil sur notre site : voir la gamme sport.

Hydratation et alimentation pour la récupération.

La thermogenèse, liée au froid, accroit la dépense d’énergie de manière inhabituelle pour le sportif occasionnel. L’effort, intensif et prolongé, dans un contexte de froid met le corps à rude épreuve, la perte énergétique est forte et un corps peu entrainé ne récupère pas facilement. La récupération consiste à minima à soigner l’hydratation et l’alimentation.


- L’hydratation sur une journée de ski doit se faire par petites quantités tout au long de la séance de sport. Un litre et demi en dehors des repas est conseillé, même si la sensation de soif est moindre avec le froid.


- L’alimentation elle, doit comporter un apport de féculent chaque soir pour un apport énergétique conséquent et permanent pendant la période sportive.

Evidemment, la tentation est grande de pratiquer le régime « raclette et vin blanc » pour cultiver l’ambiance montagnarde … Le plaisir ne doit pas être exclu, mais avec modération !


Ces quelques conseils vous permettront peut-être de profiter davantage encore de vos vacances sportives. Prudence et plaisir sur les pistes !



 
Top